P1020331

Tout avait bien commencé dans la réalisation de ce fameux châle Ishbel dYsolda, si bien que je rigolais en repensant aux malheurs de notre chère amie du Vert Pays ! Il me restait toujours le bon nombre de mailles avant la maille centrale ou avant la fin tel qu'indiqué au niveau de la partie A... C'est vers la fin de la partie B que ça a commencé à se gâter... Mais pourquoi, il me manquait toujours une maille près pour tomber juste ???!!!

Bon passons sur le détricotage et les nerfs en pelote... (ah ah ah ! Elle était facile celle-là !!!); j'ai vraiment l'impression de ne pas avancer à ce rythme-là malgré une concentration énorme, des yeux qui piquent et une tonne de frustration...!!!

Cette photo, un peu floue, d'une des oeuvres qui ornent mon modeste chez-moi, illustre bien l'avancement de mon tricot. C'est mêlé de complexité, de répétitions à l'infinie, de méticulosité, de réticulations... Ca peut faire loucher, mal aux yeux, hypnotiser... et c'est de la même couleur que mon châle... C'est une sculpture d'Eliane Monnin

P1020329

P1020327

P1020328

 Ceci dit, c'est une scultpure que j'adore, comme tout le travail qu'elle fait d'ailleurs ! Ca demande beaucoup de patience et le résultat n'est pas toujours garanti tant que la cuisson de ces céramiques n'est pas faite. Alors qu'avec le tricot, les risques sont limités, du moment qu'on maîtrise le blocage...

P1020369

P1020370

Tout ça pour dire que c'est... long mais tellement... gratifiant au final !